Entre deux gares : Le balcon vert comme un serpent de mer ( le dossier d’ Action Barbés)

gares,gare-de-l-est,balcon-vert,aménagement-abords-gare-de-l-est

Le Balcon Vert : une promesse vieille de douze ans

Après avoir été longtemps paralysé, enlisé puis dans une impasse qui paraissait l’avoir achevé (voir notre article de février 2012), le projet du balcon vert de la rue d’Alsace semble refaire surface. Certes, nous avions évoqué, avec une grande prudence, une petite lueur d’espoir qui avait vu le jour en décembre 2013 avec un projet du nouveau groupe hôtelier OKKO.

Dans son article du 25 janvier dernier, le JDD évoque à nouveau ce projet qui se précise et entre désormais dans la stratégie du groupe SNCF. Voici l’esquisse du projet « OKKO Gare de l’Est » par l’Architecte de ce futur hôtel, le cabinet SLA Architecture :

Cette fois-ci, le projet semble mené par la branche Gares & Connexions du groupe SNCF, qui souhaite pouvoir héberger ses voyageurs. L’entrée de cet hôtel 4 étoiles de 170 chambres se fera ainsi par l’intérieur de la Gare de l’Est, au niveau des quais. La toiture de l’hôtel se situera au niveau de la portion haute de la rue d’Alsace et comportera une terrasse végétalisée de 3 000 m².

L’horizon pour ce projet : 2019 ! Armons-nous donc de patience : c’est ce que nous faisons d’ailleurs depuis 2008. Pour preuve, la vidéo du maire du 10e, Rémi Féraud, alors candidat pour sa première mandature, évoquant ce projet en décembre 2007 :

Entre les gares, le balcon vert par remiferaud

Le projet du balcon vert verra-t-il enfin le jour, 12 ans après sa première évocation ? Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts…

samedi, 27 septembre 2014

Abords des Gares : Circulez, y’a rien à voir… Enfin, pas encore !

Depuis la tentative avortée d’un aménagement concerté des abords de la Gare de l’Est (voir notre article de juin 2011: « Abords de la Gare de l’Est : le projet ambitieux est enterré »), nous suivons la situation aux abords des gares du 10e avec une attention particulière.

Aussi avions-nous publié un article de fond en mars dernier (« Les abords des gares: un enjeu majeur de la prochaine mandature dans le 10e? ») pour détailler et analyser les engagements des différents candidats aux élections municipales de mars 2014. Rappelons en effet qu’il y a un an, nous lancions notre opération « Une Carte Postale pour le quartier des abords de la Gare de l’Est » pour sensibiliser ces candidats à la nécessité de repenser les aménagements de voirie et les déplacements à proximité immédiate de la Gare de l’Est.

A peine quelques mois suivant les élections, nous avons découvert, courant juin, un nouvel aménagement de voirie, a minima, situé à l’angle de la rue du 8 mai 1945 et de la rue d’Alsace.

Aussi, suite à notre découverte de ce semblant d’aménagement, revenons-nous naturellement, à la fin de cet article, sur les engagements pris par nos élus pour la rénovation des abords des gares, et sur la question du calendrier de leur réalisation au cours de cette nouvelle mandature municipale qui a déjà commencé depuis 6 mois!

Lire la suite ici

jeudi, 20 mars 2014

Municipales 2014 : les abords des gares – un enjeu majeur de la prochaine mandature dans le 10e ?

Nous avons évoqué à plusieurs reprises la problématique du cadre de vie autour des deux gares du 10e, et la nécessité d’une amélioration de la qualité de vie dans ces quartiers, notamment aux abords de la Gare de l’Est (ceux de la Gare du Nord ayant fait l’objet d’un réaménagement en 2006). Ce sujet du quartier des Gares est d’ailleurs l’un de nos sujets phares.

A ce titre, nous avions lancé une initiative de sensibilisation des élus et futurs candidats sur ce sujet, grâce à une opération d’envoi de cartes postales pré-imprimées, et intitulée « Donnez une Chance au quartier des abords de la Gare de l’Est »: voir nos articles du 14 septembre, 20 septembre et 31 octobre 2013.

En outre, nous avions présenté, conjointement avec le Conseil de Quartier Lariboisière Saint-Vincent de Paul, un vœu en pré-conseil d’arrondissement du 10e le 7 octobre dernier. Notons que ce fut la troisième présentation d’un vœu sur ce sujet en conseil d’arrondissement depuis début 2009, i.e. depuis l’amorce d’une concertation inter-quartiers pour un aménagement d’ensemble de l’espace urbain environnant la Gare de l’Est.

Le contexte et l’historique

Dès 2004, alors que les travaux de transformation du boulevard Magenta allaient bon train, s’est fait sentir la nécessité de repenser l’organisation des différents flux de circulation autour de la Gare de l’Est.

Début 2008, lors de la précédente campagne pour les élections municipales, le candidat de Bertrand Delanoë dans le 10e, Rémi Féraud (et son équipe « le 10e, un temps d’avance ») avait inscrit, dans son programme de campagne, le « projet urbain ambitieux » du « réaménagement du « cœur du 10e » entre la Gare de l’Est, le couvent des Récollets et le boulevard de Magenta », et comprenant le projet du « Balcon Vert » et la rue d’Alsace.

Ainsi, au début de la seconde mandature de Bertrand Delanoë, après une Commission Extra-Municipale des Déplacements (CEMD) en octobre 2008, un travail très important de concertation, impliquant 3 conseils de quartier, les habitants et les associations, a été réalisé pour ce projet de réaménagement d’ensemble des abords de la Gare de l’Est, en coordination également avec les services techniques de la Ville et l’Agence Territoriale de Paris de la RATP.

Malheureusement, la rénovation de la place de la République et d’autres projets sont venus s’interposer et ont quelque peu siphonné les financements nécessaires pour la réalisation de ce projet ambitieux… mettant ainsi un terme en 2010 à cette concertation inter-quartiers.

Certes, depuis, quelques aménagements ont été effectués, mais restent partiels, même s’ils ont permis la création de la place Madeleine Braun (dont nous nous sommes largement fait l’écho: voir ici) face au Couvent des Récollets.

Aujourd’hui, quel état des lieux pouvons-nous faire ? Le diagnostic initial d’un environnement dégradé demeure d’actualité, avec les principaux problèmes suivants :

. Un partage totalement déséquilibré de l’espace public entre piétons / cyclistes / voitures / bus.
. Un manque, flagrant, d’accessibilité aux personnes en situation de handicap.
. Une lisibilité insuffisante des déposes/arrêts de bus.
. Le sentiment d’insécurité routière ressenti par les piétons, cyclistes, etc.
. La grande « minéralité » de ces abords (à l’exception d’espaces verts ou arborés très limités, comme le nouveau jardin Saint-Laurent et la place Madeleine Braun).

A ce diagnostic, s’ajoutent deux constats :

. La liaison entre les deux gares, évoquée depuis longtemps, n’existe toujours pas (voir notre article du 23 décembre dernier, sur l’intermodalité des deux gares).
. Le projet de liaison CDG Express, avec comme point d’ancrage parisien la Gare de l’Est, vient d’être relancé par le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier (voir l’article du Monde du 23.01.2014).

Aussi, dans le contexte actuel particulier de campagne pour les élections municipales, avons-nous souhaité faire un focus particulier sur les propositions des candidats du 10e, relatives à cette question du cadre de vie et de l’environnement urbain aux abords des gares.

Nous avons déjà publié deux articles présentant les points de vue des têtes de listes Déborah Pawlik (UMP-UDI-MoDem), Rémi Féraud (PS-PCF-PRG) et Anne Souyris (EELV) sur certains sujets : voir notre article général du 11 mars sur la campagne dans le 10e et celui du 17 mars  spécifiquement axé sur notre projet de promenade urbaine de Barbès à Stalingrad.

Dans ce nouvel article, nous nous intéressons aux projets d’urbanisme traitant des quartiers des gares. Ainsi, nous ne revenons pas sur la thématique de la sécurité et le projet de la salle de consommation de drogues à moindre risque (SCMR): ces sujets ont déjà été abordés dans nos articles du 11 mars et du 15 mars (notre rencontre avec Anne Hidalgo).

http://actionbarbes.blogspirit.com/tag/balcon-vert