Metéo : Près de 10°C d’écart entre Paris et les campagnes environnantes !

Aujourd’hui  : 9° d’écart à l’échelle de l’Ile-de-France

Lors de nuits calmes et dégagées, de grandes différences de températures sont observées entre les villes et leurs campagnes environnantes. C’est particulièrement le cas des grandes agglomérations et notamment de la région parisienne étant donné l’étendue de l’urbanisation. Mardi matin on observait un écart de 9°C entre la station de Paris-Montsouris (9,7°C), au coeur de l’agglomération parisienne et celle de Chapet (1,3°C), dans la vallée de la Seine, à 40 km à l’ouest de Paris ou encore Fontainebleau (1,7°C) situé à 70 km de la capitale dans un environnement forestier avec des sols sableux.

L’urbanisation et la densité du bâti responsable

Au coeur des grandes agglomérations, la chaleur emmagasinée par les immeubles et par les zones bétonnées lors d’une journée très ensoleillée est restituée au cours de la nuit, ce qui limite la baisse des températures nocturne. Dans les zones de banlieue, on constate aussi un effet d’îlot de chaleur même si la chaleur restituée est moins importante qu’au centre des agglomérations. Enfin dans les campagnes, un fort rayonnement nocturne s’opère dès le début de nuit et la chaleur est rapidement restituée à l’atmosphère. Les températures vont s’abaisser très nettement en cours de nuit si le temps est calme et le ciel dégagé. C’est ainsi que la température décroît progressivement des centres-villes vers leur périphérie et les campagnes avoisinantes.

A noter qu’en région parisienne l’écart de températures peut exceptionnellement atteindre jusqu’à 14°C, notamment lors d’une nuit claire avec un sol enneigé.

viaActualité Météo : Près de 10°C d’écart entre Paris et les campagnes environnantes ! – La Chaîne Météo.