13 JUIN / Conservatoire des Arts et métiers : On va s’empoigner sur le techno-futur

tecnhoA l’occasion de Futur en Seine on se dispute à l’ Académie des technologies. L’innovation est-elle l’ennemi du progrès ? Peut-on avoir une expertise sans expert ? Venez nombreux assister et participer à ce débat le samedi 13 juin à 15h, salle Robert Faure au Conservatoire national des arts et métiers.

Clonage, pesticides, intelligence artificielle … l’émergence des technologies divise, plus encore en temps de crise. Certains attendent d’elles une nouvelle ère de prospérité, d’autres y voient une menace. Rarement les parties échangent leurs points de vue, chacune préférant se nourrir d’idées dont elle est déjà convaincue.

Cette incompréhension peut conduire à un blocage : une affirmation sans nuance des bienfaits des technologies émergentes alimentant les inquiétudes sur l’importance de leurs effets nuisibles. L’Académie des technologies est, au contraire, persuadée qu’une dialectique entre ces deux visions, si elle est organisée, peut être fructueuse.

Les périodes de crise sont l’occasion de créer des confrontations, d’ouvrir au public l’éventail des positions sur un sujet faisant débat, de montrer la pluralité des visions du progrès à parti desquels il faudra préparer le futur. A l’occasion de la sortie de son rapport sur l’Appropriation des technologies par la société, l’Académie met scène une Dispute, en invitant trois académiciens aux opinions contrastées à présenter et à défendre leur vision du progrès, sous la conduite d’un modérateur. 

Le 13 juin 2015 à 15h, lors du festival de Futur en Seine, l’Académie des technologies débattra donc devant et avec le public sur le thème : « technologies émergentes : créatrices de (no) futur ».

Lieu : CNAM – 15h – Salle Robert Faure – 292 rue Saint Martin – 75003 – Paris