« Collabo blessé ! Collabo blessé ! » : une mystérieuse bagarre très asymétrique devant La Bulle, par Philippe Jaenada

bulle

Quelqu’un sait-il  ce qui s’est passé après le départ des migrants ?

Sous mes fenêtres (devant la Bulle), vers minuit, plus d’une cinquantaine de manifestants (60 ? 80 ?) s’en sont pris à un petit groupe de trois ou quatre personnes (je ne sais pas pourquoi), plusieurs se sont mis à leur jeter dessus des verres ou des bouteilles de la terrasse de la Bulle (ça donnait un peu la nausée, cette rage haineuse du plus grand nombre), l’un des attaqués est tombé comme une planche, victime d’un malaise ou d’un coup à la tête, et le voyant inanimé au milieu de la rue, tous les manifestants se sont mis à hurler : « Collabo blessé ! Collabo blessé ! », ivres de joie.

Les pompiers l’ont emporté un quart d’heure plus tard, toujours inconscient. Quelqu’un qui  était là saurait-il  ce qui a déclenché ça ?

Hier soir ( le 11 juin),  très étrangement, alors qu’il y avait vers 23h je ne sais combien de camions de CRS qui bloquaient toutes les rues menant au pont  (de l’Aqueduc Ndlr) j’ai dû faire un grand détour pour rentrer chez moi,

A minuit , quand il y a eu cette grosse bagarre à cinquante contre trois, plus un seul flic à l’horizon, même dix minutes après les premiers jets de bouteilles.

Philippe Jaenada