Migrants : le cache cache continue vers le Parc Eole

Ce soir, quelques dizaines de  migrants de  La Chapelle et de la Caserne Château Landon  ont posé duvets et baluchons autour du Parc Éole (XVIII°) .

Une réunion en plein air  était improvisée pendant qu’ autour d’un stand les uns et les autres pouvaient se rafraîchir.  Sur les côtés du jardin,  des policiers en civil informaient leur collègues des flux.

Guillaume Malaurie

Ce diaporama nécessite JavaScript.