Nuits bleues rue de l’Aqueduc : « Il y a des indices et une surveillance a été mise en place », confie Rémi Féraud

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il ne fait à peu prés aucun doute que les deux incendies successifs  de voitures et de 2Roues Moteur,   vendredi soir puis samedi soir,  rues de Château Landon et  de l’Aqueduc sont d’origine volontaire.

Premier constat  : l’incendie de vendredi soir rue de l’Aqueduc a eu lieu au bas d’un immeuble qui avait déjà été  la cible d’un même incendie voilà un an. Le ravalement-nettoyage de la façade venait d’ailleurs à peine de s’achever et les échafaudages venaient d’être retirés. Tout  est à refaire.

Second constat : le déclenchement de l’incendie de Samedi soir rue de l’Aqueduc a été précédé  par des cris et des coups juste avant que  les 2 Roues Moteur ne  s’enflamment   laissant  penser à une opération volontaire et coordonnée.

Il convient de rappeler que le périmètre délimité par la rue du Château-Landon  et celle de l’Aqueduc reliées par la rue du Chaudron,  n’est pas un  havre de paix et depuis longtemps.

Les témoignages faisant  état de groupes de jeunes n’hésitant pas le soir, et le soir seulement, à rançonner certains     passants, à s’emparer de leur portable ou de tout autre appareil électronique sont nombreux.

Ce papa qui vient chercher son fils à la piscine après le Water-Polo vers 19hs  raconte la présence fréquente de jeunes à la sortie de la piscine Château Landon  qui cherchent  l’incident.

La situation avait d’ailleurs atteint un seul très critique en 2012 au Centre d’Animation Château Landon qui avait du être fermé  sur fond de trafic de drogue et d’un « trésor de guerre « dissimulé  puis « volé » à l’intérieur même du Centre d’animation.

Des mesures de sécurisation,   avec la présence physique de vigiles;  avaient alors  été adoptées .

Contacté   Dimanche matin, le 14 juin 2015,   par Tous les X°,  le Maire du X° Rémi Féraud a confié qu’il était « en rapport avec le Commissariat du X° »,  » qu’il y avait  des indices et qu’une surveillance  des rues de l’Aqueduc  et de Château Landon était mise en place » .

Guillaume Malaurie