Nuits bleues : encore un matin difficile secteur Chaudron-Aqueduc

Mise à jour du 16 juin

Aujourd’hui, les rues sont nettoyées des carcasses et déchets brûlés. C’est mieux !


Post du 15 juin

Lundi matin, rue de l’Aqueduc : les carcasses, brûlées des 2 spots incendiés sont toujours présentes (voir photo prise à 8h30). IMG_7310 Les riverains, les passants s’arrêtent et échangent. Une voisine a vu de ses fenêtres le départ d’incendie du vendredi, par « quelqu’un de jeune » dit-elle. « On a entendu des cris et coups » avant l’embrasement  du samedi. Les incendies sont rapportés par Le Parisien ici. Rappelons que ce petit secteur connaît depuis quelques années des incidents répétés (voir notre post). Une agression aurait également eu lieu ce dimanche soir. Capture d’écran 2015-06-15 à 10.16.13 Tout reste à vérifier bien entendu, par l’enquête dûment diligentée ainsi que nous l’a indiqué Rémi Féraud, le Maire de l’arrondissement. Mais la présence,  depuis longtemps, de groupes de jeunes et la constatation de deals (et pas que de cannabis) laisse à penser à nombre de riverains,  que les incendiaires sont des locaux. Capture d’écran 2015-06-15 à 10.16.43 Ce matin, aucune présence policière visible ni d’un élu. Paul Simondon, 1er adjoint chargé de l’urbanisme et de la nuit s’était rendu sur place dimanche matin. Vu l’accélération des incidents dans ce secteur, on aimerait la présence rassurante d’officiels. Pour parler aux habitants et prévenir, autant faire que se peut, des affrontements avec les groupes de jeunes… En attendant, souhaitons que les carcasses brûlées soient rapidement dégagées (comme cela a été fait rue du Château-Landon), afin de stopper des phénomènes éventuels d’imitation.

NF