Piscines : un avenir radieux et un présent calamiteux

pisicne

Face à une grève qui déstabilise  lourdement  tous les équipements sportifs municipaux  depuis février 2014, l’adjoint au sport  d’Anne Hidalgo Jean-François Martins  a tenté de reprendre la main.

Il a annoncé le plan « Nager à Paris »  lundi après-midi  après l’avoir dévoilé dimanche dans le JDD  dans un entretien  teasing passablement complaisant.

Venons en aux promesses.   C’est du lourd :   104 mesures  pour ce   plan quinquennal et un coût de 150 millions d’euros.

Voir ICI le détail sur le Blog du Monde.

A la clef , des rénovations majeures  pour six piscines qui  seraient du coup dotées de dispositifs pour économiser l’énergie.

Trois  nouvelles piscines en bonne et due forme.

Une piscine découverte (parc André-Citroën,)  un bain nordique  (Butte aux cailles),  et enfin deux » baignades estivales »  (sic) .

La « baignade estivale » du Bassin de la Villette

C’est la  » baignade estivale » du bassin de la Viilette, Quai de Loire (XIX°) , qui permettra de rendre l’effort tangible  aux yeux des habitants du X°.

Il s’agit en fait d’une barge posée sur l’eau  et ouverte deux ou trois mois de l’année aux beaux jours. Un plouf plouf sympa mais qui n’a rien à voir avec la  vraie Piscine Joséphine Baker ouverte sur la Seine toute l’année.

Un  plan d’eau à  rafraichissement  ?  Une  simple pataugeoire ?  Un baignoire améliorée  ? On verra. Si beaucoup des réalisations effectives  évoquées lundi s’étalent jusqu’à 2020, la « baignade  estivale » du Bassin de la Villette est promise  pour l’été 2017.

L’effort est conforme au plan de marche fixé par Anne Hidalgo en début de mandature et il faut s’en féliciter.

Reste que  si les nageurs de la capitale  sont promis à un avenir quinquennal  radieux,  c’est régime sec et bassin en berne pour le présent.

Exemples : Piscine Valeyre (IX°) , c’est galère  et à Château Landon  (X°) c’est grève

Dans le IX°, il est à peu  prés impossible de nager la plupart des  week-end à la piscine Valeyre.

Et à la piscine Château Landon dans le X°, les employés faisaient la grève dés mercredi matin 17 juin à 7 hs  en laissant entendre que ce   serait une  fois de plus porte close samedi et dimanche.

chateau

Selon l’association Nageurs citoyens, « une piscine parisienne sur quatre était fermée en mai » rapporte Le Monde

Nous remercions donc avec émotion Jean-François Martins d’avoir brossé son plan quinquennal galvanisant  mais nous soulignons que rien de substantiel  n’a été dit sur le énième échec des négociations avec l’intersyndicale  la semaine dernière.

Un échec qui pourrait signifier une reconduite de la grève jusqu’à 2016…  Après la brasse coulée, l’apnée ?

Guillaume Malaurie

grève2 grève