Expérience du X° : le vélo pourra passer au rouge partout à Paris (Le Parisien)

signalisation-velo-feu-rougeLes cyclistes qui brûlent les feux rouges à Paris n’auront bientôt plus grand-chose à craindre pour leur porte-monnaie. A l’heure actuelle, cet acte constitue la plupart du temps une infraction passible d’une amende de 90 €. Sur les 1805 carrefours à feux de la capitale, seuls 526 situés dans des zones 30 disposent depuis deux ans de panonceaux autorisant les utilisateurs de Vélib’ et de bicyclettes à tourner à droite ou à poursuivre tout droit malgré le feu rouge (lire encadré).

Une expérimentation concluante puisque la Ville de Paris a annoncé son intention de généraliser progressivement les cédez-le-passage cyclistes au feu entre juillet et septembre. «Les retours ont été favorables lors de la phase de test menée dans le Xe arrondissement, précise Christophe Najdovski, l’adjoint (EELV) chargé des transports. Et nous n’avons pas constaté de dégradation de la sécurité des usagers.»

D’ici la rentrée, ce ne sont pas moins de 4 317 panonceaux qui orneront les feux tricolores. «L’interdiction de franchir le feu rouge deviendra marginale, assure l’élu écologiste. Tous les carrefours compteront au moins un panonceau, mais pas nécessairement sur tous les feux.»

Satisfaction des cyclistesLa nouvelle est évidemment accueillie avec satisfaction par les cyclistes. Ils sont d’ailleurs nombreux à confesser qu’ils brûlent déjà les feux rouges sans regarder si le panonceau le permet. «Je le fais tout le temps, admet ainsi Catherine, une septuagénaire abonnée au service Vélib’ depuis sa création en 2007. Être interrompu durant l’effort alors que l’on peut avancer sans gêner les piétons, ce n’est pas possible. Tout ce qui favorise les cyclistes, cela me plaît.»

/…/

SUITE ICI