« Château d’Eau – Lancry » : Résolutions du Conseil de Quartier du 17 juin 2015

capture-d_ecc81cran-2015-06-11-acc80-08-52-13
Compte-rendu du conseil de quartier
du mercredi 17 juin 2015
Lieu : École polyvalente, 17 rue de Marseille.
Animateurs : Jean-Luc BARRÉ, Jacques CHEVROT, Daniel GIMENEZ,
Alain HENRY
Excusé : Grégory MACÉ
Absente : Federica CAPRANICO
Vous pouvez contacter l’équipe via l’adresse chateaudeau_lancry@cqparis10.org
Présentations : les présentations projetées sont consultables ici lien : cliquez ici
1/ Les invités, le public
Environ 45 personnes ont répondu à notre invitation. Un grand merci à elles.
3 élus nous ont fait le plaisir d’assister à notre conseil de quartier. Merci à : Éric ALGRAIN (élu
référent de notre quartier avec Dante BASSINO, excusé), Sylvain RAIFAUD en charge de la
démocratie locale et Élise FAJGELES invitée en tant qu’élue responsable de la propreté et de
l’espace public, ces deux sujets étant à l’ordre du jour.
Nous remercions également Jean-Paul BIDAUD, responsable de la propreté pour les 9e et 10e
arrondissements, invité pour présenter le plan propreté 2015 ainsi qu’Alexane FRANÇOIS,
coordinatrice des conseils de quartier qui nous a aidé efficacement dans la préparation et
l’organisation matérielle de la réunion.
– page 1/6 – CQ du 17 juin 2015
2/ Les présentations
2.a/ Alain : présentation de l’organisation d’un conseil de quartier
et de ses commissions
Actuellement, 2 commissions fonctionnent : propreté et urbanisme.
Alain présente les membres de l’équipe d’animation.
Quelques questions à l’issue de la présentation. Plus d’informations ici
Une page Facebook vient d’être créée : facebook.com/cqcel (pour : Conseil de Quartier
Château d’Eau – Lancry)
2.b/ Jacques : plan propreté 2015
Jacques introduit le sujet et passe la parole à Élise FAJGELES et Jean-Paul BIDAUD afin de
présenter le plan 2015.
Élise FAJGELES précise que ce plan propreté 2015 est du ressort de la mairie d’arrondissement
et qu’il peut donc encore être amendé.
Jean-Paul BIDAUD présente le plan propreté 2015. Il précise en marge de sa présentation
qu’une « brigade verte » est en voie de création afin de verbaliser notamment les incivilités avec
les mégots de cigarette.
Une question est posée concernant le remplissage des colonnes à verre : Jean-Paul BIDAUD
répond qu’il arrive que les colonnes soient pleines mais que, le plus souvent, ce n’est pas le cas
et qu’il suffit qu’une personne dépose ses bouteilles au pied de la colonne pour que les
personnes suivantes croient, de bonne foi, que la colonne est pleine et déposent elles aussi leurs
bouteilles au pied de la colonne.
Autre question : quand va-t-on nettoyer la place de la République ? Élise FAJGELES répond que
cela a déjà commencé, les bougies et les dessins au sol ayant été enlevés. La municipalité
centrale est à la recherche d’un lieu en mémoire de « Charlie » pour que les gens puissent
s’exprimer.
Autre question : certaines personnes fouillent dans les poubelles en encombrant les trottoirs de
déchets. Élise FAJGELES indique que la ville de Paris se préoccupe de ce problème social et
demande du temps parce que la résolution de ce problème est loin d’être facile.
– page 2/6 – CQ du 17 juin 2015
Enfin, et c’est là souvent un sujet de préoccupation central pour notre quartier, ses habitant-e-s et
usager-e-s, plusieurs personnes interviennent pour signaler la malpropreté des abords du canal
et les nuisances sonores, liées pour partie à l’alcoolisation de nombreuses personnes qui
empêchent les riverains de dormir. Il est rappelé que les commerces dans le périmètre du canal
ne sont plus autorisés à vendre de l’alcool après 21 h. Mais les observateurs ont tous remarqué
que beaucoup de fêtards viennent avec leur propre boisson, les commerces ne semblent pas
être une source de nuisance particulière.
Enfin, pour finir sur le sujet de la propreté, l’équipe d’animation du conseil de quartier indique être
en train de préparer une nouvelle opération de nettoyage solidaire à la rentrée, le 26 septembre
ou le 03 octobre (sous réserve).
2.c/ Jean-Luc : les projets de réaménagement des rues du
Faubourg du Temple et Albert Thomas
Jean-Luc présente les 2 projets de réaménagement qui sont en cours de concertation entre les
élus et les habitant-e-s/usager-e-s en insistant sur le fait que la concertation est importante et en
invitant les habitant-e-s à rejoindre la commission « urba » du conseil de quartier qui est en
charge de ces sujets.
Il présente en premier lieu le projet de la rue du Faubourg du Temple en précisant qu’une marche
exploratoire a eu lieu le 16 juin afin de vérifier la faisabilité du projet avec les habitant-e-s et
usager-e-s qui se sentent concerné-e-s. Une nouvelle réunion de concertation doit avoir lieu en
juin en mairie du 11e et une réunion de « restitution » en septembre en mairie du 10e.
Un des points très important encore en concertation est le statut de la rue : zone de rencontre ou
rue piétonne.
Une habitante s’inquiète de l’élargissement des trottoirs en affirmant que cela risque d’inciter les
gens à laisser leurs déchets n’importe où. Jean-Luc répond qu’il pense l’inverse : une rue belle et
propre incite au contraire les gens à plus de respect et cite l’exemple de la rue Legouvé qui était
un dépotoir avant le réaménagement des rues Lucien Sampaix et Legouvé et qui, depuis
l’installation de la jardinière, est nettement plus propre.
Jean-Luc présente ensuite le projet de réaménagement de la rue Albert Thomas.
Au moment de la présentation du coût (200 k€ pour l’aménagement et 115 k€ pour le
désamiantage), une question du public concerne le désamiantage.
Élise FAJGELES explique que, en l’absence de travaux, le fait qu’il y ait de l’amiante ne présente
aucun danger et que, quand des travaux sont prévus, il est procédé à des carottages, justement
– page 3/6 – CQ du 17 juin 2015
pour déceler l’éventuelle présence d’amiante. Ce fut le cas dans la rue Albert Thomas et le
désamiantage du ballast a évidemment été décidé en même temps que les travaux.
Une autre question concerne la raison du choix de cette rue plutôt qu’une autre, la raison
avancée de l’étroitesse des trottoirs n’étant pas l’apanage de cette rue. Élise FAJGELES répond
qu’une association de riverains a effectué un intense lobbying depuis le réaménagement de la
place de la République, celui-ci ayant entraîné l’inversion du sens de circulation et une
augmentation de la circulation.
2.d/ Daniel : le budget participatif
Daniel présente le budget participatif et indique que sur 139 projets proposés pour le 10e
arrondissement, la commission locale en a retenu 24 qui seront soumis au vote du 10 au 20
septembre. Il a regretté que la communication de ces 24 projets n’ait eu lieu que dans l’aprèsmidi
de ce jour.
Une campagne de communication aura lieu le 4 juillet place de la République (événement annulé
pour cause de canicule) (nouveau ! reprogrammé le 05/09)
Comment se répartissent ces projets : cadre de vie (15), environnement (4), sport (2), transport
et mobilité (2), culture (1).
Il apparaît que notre arrondissement a donc clairement privilégié le cadre de vie et
l’environnement. Il est vrai que c’est là une spécificité du 10e, le cadre de vie y apparaît
clairement très dégradé par rapport à la moyenne parisienne. C’est un indicateur important aussi
pour les élus : collectivement, nous réclamons de la propreté, des rues agréables, etc. depuis
trop d’années…
Voici la liste des 24 projets qui n’a pas pu être présentée le 17 juin ( plus d’info rmations
sur le site web dédié en cliquant ic i ) :
• Restauration des grilles de l’Église Saint Vincent de Paul
• Embellissement du jardinet devant le Centre Jean Verdier et l’école Lancry et amélioration de la
signalétique
• Rénovation des espaces et des jeux extérieurs de la crèche Alban Satragne
• Rénovation de l’aire de jeux du square Madeleine Tribolati, rue Robert Blache
• Rénovation des salles de danse du centre d’animation Jemmapes
• Création d’une structure d’escalade dans le jardin du Chalet
• Fresque murale rue Mazagran
• Végétalisation d’un mur pignon à côté de la Poste Satragne
• Création d’un espace vert partagé rue Louis Blanc
• Végétalisation du toit du marché Saint Martin
– page 4/6 – CQ du 17 juin 2015
• Rénovation et amélioration du jardin de la crèche des Récollets
• Installation de jardinières dans la rue de Metz
• Végétalisation du parvis de l’école Recollets
• Pergola végétalisée rue du faubourg St Martin entre la gare de l’Est et Château Landon
• Végétalisation de la rue du faubourg Saint Denis entre Magenta et La Fayette
• Végétalisation du haut de la rue de la Grange aux Belles
• Réaménagement et végétalisation de la place située au carrefour des rues Louis Blanc, Philippe de
Girard et Cail
• Végétalisation de la Cour des Petites Écuries
• Sécurisation de la piste cyclable quai de Valmy
• Pour que revive le Faubourg Saint-Martin
• Élargissement des trottoirs de la rue Vicq d’Azir
• Élargissement du trottoir du bas de la rue de la Grange-aux-Belles
• Élargissement du trottoir impair de la rue Eugène Varlin
• Mise en lumière de la passerelle piétonne Grange-aux-Belles
Enfin, 5 projets qui sont portés à l’examen de la Commission parisienne.
• La terrasse Éphémère
• Continuité cyclable rue La Fayette
• Se promener le long du canal Saint-Martin
• Aménager les abords de la Gare de l’Est
• Végétalisation de la place du Colonel Fabien
Le vote du budget participatif aura lieu à la mairie du 10e et sur les outils internet de la mairie
de Paris, du 10 au 20 septembre.
– page 5/6 – CQ du 17 juin 2015
Pour rappel, une infographie réalisée par la ville expliquant tout ceci en images
Les prochaines plénières du Conseil de Quartier Château d’Eau – Lancry sont prévues
les jeudi 15 octobre et mardi 8 décembre
MERCI À TOUTES ET À TOUS
– page 6/6 – CQ du 17 juin 2015