Août 2015 : le stationnement gratuit, c’est fini (Auto Plus)

Auto+

Méfiance si vous circulez dans la capitale au mois d’août. La Mairie de Paris a mis fin à la gratuité du stationnement, pour les visiteurs et les résidents.

En août, à Paris, la pression retombe de plusieurs crans pour les automobilistes. Les rues se vident, le périphérique devient un endroit où l’on peut rouler à plus de 10 km/h et les places de stationnement sont gratuites. Ah, non, ça c’était avant. Avant que la Mairie ne décide de se faire encore un peu plus d’argent sur le dos des méchants conducteurs. A partir du 1er août 2015, vous serez donc obligé de passer par la case horodateur si vous ne voulez pas écoper d’une amende de 17 euros.

Pourquoi ?

Votée par le Conseil de Paris en décembre dernier, cette mesure « a pour but de contribuer au dynamisme économique de Paris, en introduisant plus de flexibilité dans le stationnement rotatif », explique la Mairie sur son site Internet. « Un des objectifs est d’inciter les automobilistes à ne pas immobiliser longtemps une place de stationnement dans des zones dites ‘rotatives’, c’est-à-dire dans les rues où des établissements génèrent des déplacements et des besoins en stationnement de courte durée ».

Où, qui, combien ?

Résultat, la capitale comptera en ce mois d’août deux zones tarifaires (photo), et non plus trois. Se garer dans la « Zone 1 », c’est-à-dire dans le centre (arrondissements 1 à 11), coûtera ainsi aux visiteurs 4€ de l’heure. Dans la « Zone 2 » (les arrondissements 12 à 20), leur porte-monnaie ne sera allégé « que » de 2,40€ l’heure. Et attention, le stationnement sur une même place est limité partout à deux heures consécutives !

Pour les résidents, les règles du stationnement sont les mêmes au mois d’août que lors des autres mois de l’année. Il peut ainsi se payer à la journée (1,50 €) ou à la semaine (9 €) et ne doit pas excéder 7 jours consécutifs sur le même emplacement (hors jours fériés incluant la gratuité du dimanche).  /…/

LA SUITE ICI