Le X° ? « Joyeux méli-mélo de cadres trentenaires et de familles chassées du Marais » ( L’EXPRESS)

 

Dans la capitale, le marché s’assainit, avec des prix en baisse, des vendeurs plus raisonnables et des acheteurs de retour dans les agences. Bonnes affaires, quartier par quartier.

Paris vacille. Après avoir atteint des sommets, la capitale a vu, au début de 2015, son prix moyen passer sous la barre de 8000 euros le mètre carré, selon la chambre des notaires Paris Ile-de-France. Une baisse bienvenue, qui a permis de séparer le bon grain de l’ivraie – les biens médiocres ont décroché, tandis que ceux sans défauts ont résisté – et de voir revenir les acheteurs dans les agences.

les_toits_de_paris_.1375319.18

De moins en moins populaires, les arrondissements centraux du nord de la capitale n’ont pas échappé à la vague de négociations qui a saisi Paris. Même s’ils y ont plutôt bien résisté.

Le Xe offre un joyeux méli-mélo de cadres trentenaires et de familles chassées du Marais. Après avoir baissé à la fin de 2014 et au début de 2015, « les prix, situés entre 7000 et 8000 euros, se maintiennent depuis plusieurs mois pour les biens sans défaut », observe Patrick Nicaud, directeur de l’agence Century 21 Magenta-La Fayette. Récemment, porte Saint-Martin, un 38-m2 en parfait état s’est vendu 334000 euros sans négociation. Tandis qu’un 65-m2, situé dans un bel immeuble d’angle de la rue La Fayette, a été cédé 443000 euros, soit moins de 7000 euros le mètre carré. Autour de la gare du Nord, les prix chutent, notamment pour les grands appartements, boudés par les familles inquiètes de l’environnement peu sûr du quartier.

PLUS ICI

Et dans Capital :  » BIENTÔT 15000 € le m2″