le Dr Wang , Le diable souffleur et le vol à la maxi tire ( 20 Minutes)

datura3L’affaire remonte à cet été, mais les enquêteurs ne l’ont révélée que récemment comme le rapporte Le Parisien ce mardi. Deux femmes de nationalité chinoise sont soupçonnées d’avoir fait respirer un produit très proche du « souffle du diable », pour leur extorquer de l’argent ou des biens de valeur.

Les deux malfaitrices ont été placées en garde à vue, dans les locaux du 2ème district de la Police Judiciaire. Elles ont été arrêtées à proximité du métro Goncourt, dans le 10ème arrondissement, après avoir été repérées par une proche d’une victime.

A la suite de leur interpellation, les deux femmes ont nié les accusations en bloc et préféré fournir leur version. « L’une d’elles a prétexté qu’elle cherchait simplement son chemin, tandis que l’autre sollicitait les passants pour parler de la météo », affirme une source proche de l’enquête au Parisien.

Du matériel dans leur chambre d’hôtel

Par la suite, les enquêteurs ont perquisitionné la chambre d’hôtel des deux femmes, située à Villepinte (93) et y ont découvert des preuves accablantes. En effet, du matériel de préparation pharmaceutique provenant de la pharmacopée chinoise a été retrouvé, ainsi que plusieurs passeports.

Et les deux femmes ne sont pas les seuls suspects arrêtés. Un troisième homme de 56 ans a lui aussi été placé en garde à vue. Il est soupçonné d’être le préparateur de la substance proche du « souffle du diable ». Les autorités chinoises, qui ont contacté la police française ont indiqué que les trois suspects appartiennent à un groupe de malfaiteurs internationaux.

Un mystérieux docteur Wang /…/

LA SUITE

TOUT SAVOIR SUR LE « SOUFFLE DU DIABLE »

 » En Colombie pousse une dangereuse plante: le Burundanga. Appelé par les Colombiens le Souffle du Diable, il suffit de la respirer pour être sous l’emprise de ses effets…

Ne vous laissez pas tromper par sa beauté, cette plante est extrêmement dangereuse. Le burundanga, c’est son petit nom, pourrait bien être la drogue la plus dangereuse du monde.

Une plante mortelle

Le Burundanga contient de la scopolamine, une molécule équivalente à une puissante drogue de violeur, comme le GHB. Rassurez-vous, vous n’en verrez pas chez nous : le Burundanga pousse en Colombie, où les histoires et légendes sur cette plante mortelle ne manquent pas. Elle était utilisée comme sérum de vérité durant la Seconde Guerre Mondiale. Dans un autre registre, des personnes se sont réveillés avec des organes en moins. D’autres personnes ont participé au cambriolage de leur propre maison, allant jusqu’à aider les cambrioleurs à déplacer les meubles !

Retenez votre souffle

La scopolamine est une molécule vicieuse au surnom inquiétant : le Souffle du Diable. Un surnom qui prend tout son sens quand on sait qu’il suffit de la respirer pour être drogué et perdre tout son libre arbitre. Pire encore : si elle est inhalée plus de 5 minutes, c’est la mort assurée. Un poison qu’utiliseraient à coup sûr les méchants de James Bond pour se débarasser de leur ennemi juré en toute facilité.

Doux comme un agneau

Les victimes de la scopolamine sont totalement sous l’emprise des personnes qui les entourent. Donnez-leur un ordre et ils s’exécuteront immédiatement, dociles comme des agneaux. Et ne comptez pas sur d’éventuels effets secondaires qui pourrait interpeller un passant ou un proche: le souffle du diable est tellement vicieux que même sous son emprise, vous semblerez sobre, parfaitement cohérent… et vous ne vous souviendrez de rien une fois le trip fini.  »

SOURCE : RTL.BE du 27 janvier 2012. »