2001/X° : ces crises urbaines aiguës que l’on a su traiter

Capture d’écran 2015-09-07 à 07.07.44

Eté 2001. Reportage France 2 sur l’insécurité que connaissent les habitants du 10ème arrondissement de Paris, dans le quartier de la Grange aux Belles

Lorsque l’on  va répétant que tout va de mal en pis, on en oublie ce qui s’améliore.

Ces alertes et ces crises aiguës qui ont été traitées dans l’arrondissement.

Que tout ne soit pas « réglé », c’est une évidence.

Que l’on puisse mesurer quatorze ans après une amélioration indiscutable  en est une autre.

Et que les mêmes efforts soient mobilisables  pour venir à bout des foyers de délinquance qui subsistent  aujourd’hui localement comme autour de la rue de l’Aqueduc/ Rue du Chaudron /Rue de Château Landon est une autre leçon qui devrait être tirée. .

Les paramètres sont en effet les mêmes : trafic + emprise des petits Caïds sur les  habitants +  omerta + nuisances diverses notamment sonores la nuit + règlements  de compte avec départs d’incendie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La crise de la Grange aux belles au printemps et à l’été 2001.

19 juil. 2001 1150 vues 02min 00s

. Réactions des habitants du quartier et interviews de Tony DREYTFUS, maire du 10ème arrondissement de Paris et de Thierry TEJEDO, secrétaire départemental SGP-FO.[Source : Prompteur France 2] — Vous êtes élu du 18ème à Paris, un quartier difficile s’il en est où vous avez affecté des policiers en renfort… Mais un peu plus loin, dans le 10ème arrondissement, dans le quartier de la Grange aux Belles, là aussi on constate une montée de la violence au point que les habitants ont exigé, l’autre jour, de rencontrer leur maire d’arrondissement, Tony Dreyffus, un socialiste… C’est un reportage de Fanny AUVERNY, Frédéric Bohn. »

CLIQUER ICI

http://www.ina.fr/video/1755676007023