Poubelles : la grève persiste et les trottoirs débordent ( Europe1)

trash-313711_640Il n’y a eu aucun ramassage depuis lundi et, automatiquement, les poubelles s’entassent dans les rues de 10 arrondissements de Paris*. Mercredi soir, 30% des 4.900 agents chargés de la propreté ont répondu à l’appel de la CGT pour continuer leur grève. Mais pourquoi font-ils grève ? Europe 1 fait le point alors que la situation perdure.

Ce que réclament les éboueurs. « On déplore un blocage des carrières », nous explique Régis Vieceli, secrétaire général de la CGT-Nettoiement. « On nous donne chaque année un certain nombre de promotions. Cette année, ces promotions (au grade supérieur des agents, ndlr) sont bien trop faibles », regrette-t-il. Les éboueurs parisiens réclament également une revalorisation de leurs salaires (de 1495 euros brut par mois, ndlr).

Une mairie d’arrondissement occupée jeudi. Ils étaient 56,8% lundi et 39% mardi à suivre le mouvement. Pour leur première journée de grève, les éboueurs avaient bloqué quatre déchetteries. Jeudi matin, ils ont décidé d’occuper la mairie du Xe arrondissement. « Le dialogue social a été totalement rompu par Madame Hidalgo », déplore Régis Vieceli. « Notre but n’est pas d’embêter les Parisiens, nous leur rendons service 365 jours sur 365. C’est bien Madame Hidalgo qui les prend en otage », juge-t-il.

« On va durcir le mouvement ». Du côté des syndicats, le ton se durcit. « On va monter d’un cran tous les jours », promet Régis Vieceli qui rappelle, dans une menace à peine voilée, que les éboueurs parisiens avaient fait grève pendant quatre semaines en 2010.

Les poubelles ramassées par des entreprises privées. De son côté, la municipalité demande aux agents de la propreté de « revenir à la table des négociations pour reprendre le dialogue ». « La première urgence, c’est aussi de tout faire pour que la grève s’arrête », explique Emmanuel Grégoire, adjoint à la mairie de Paris en charge des Ressources humaines. « Nous avons également mis en oeuvre des moyens de substitution pour la collecte des poubelles », poursuit-il. Concrètement, des entreprises privées ont déjà commencé et vont continuer à ramasser les poubelles dans les rues de Paris.

* La mairie de Paris assure la collecte des ordures dans 10 arrondissements de la ville (les IIe, Ve, VIe, VIIIe, XIe, XIIe, XIVe, XVIe, XVIIe et XXe)