Pour les enfants, les élèves et leurs parents

LE MESSAGE DES PARENTS DE L’ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE AQUEDUC

Chers parents de l’Aqueduc,

Suite aux attentats qui ont gravement touché Paris et notamment notre quartier du 10e arrondissement durant la soirée du 13 novembre, nous tenons à manifester notre solidarité pour toutes les familles et proches, touchés ou traumatisés par ces drames.

Nous sommes tous bouleversés, aucun de nos enfants n’a échappé aux informations et aux inquiétudes des adultes.

Pour eux et pour nous, Le Petit Quotidien, Mon Quotidien et l’Actu ont préparé des numéros spéciaux. Ils sont en téléchargement gratuit ici.
Les Cahiers Pédagogiques ont publié un dossier spécial pour les enseignants ici.
Sachez aussi que la Mairie du 10e accueille depuis lundi une cellule d’urgence médico-psychologique. Elle est ouverte du lundi au vendredi de 10h à 19h et accueille les victimes directes ou indirectes des attentats, mais également les personnes qui pourraient ressentir l’envie de se confier.
Elle est située au 5e étage de la Mairie.
Pour information, la Ministre de l’éducation nationale a publié une lettre aux parents (ici) et une lettre aux enseignants (ici). Les consignes générales de sécurité applicables aux écoles et établissements sont ici.
Nous manifestons également par ce courrier, tout notre soutien aux personnels des écoles, qui entourent nos enfants dans ces jours difficiles.
N’hésitez pas à entrer contact avec nous, par mail ou en nous parlant devant l’école ; la solidarité et la chaleur humaine nous réunissent.

LE MESSAGE DES PARENTS DES ÉCOLES MATERNELLE ET ÉLÉMENTAIRE BELZUNCE

Chers parents,

Les évènements de vendredi soir nous ont tous touchés, plus ou moins directement.

Parce qu’ils se sont passés en France, à Paris, dans notre arrondissement notamment.

Parce que cela aurait pu se passer dans notre quartier.

Vous trouverez ci-joint la lettre que la Ministre de l’Education Nationale, Mme Vallaud-Belkacem, a écrite pour les parents d’élèves. Nous devrions la recevoir dans les prochains jours, mais il est important que chacun en prenne connaissance le plus tôt possible.

M. Algrain, le Chargé des Affaires scolaires du 10e arrondissement, nous a également fait parvenir les consignes de la Mairie de Paris à ses agents des écoles (document joint).

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de la Ville de Paris (http://www.paris.fr/) pour toute question (vous y trouverez notamment le numéro de la Cellule psychologique de la Mairie de Paris : 3975).

Enfin, parce qu’il n’est pas toujours facile de trouver les mots pour en parler avec nos enfants, les « Cahiers pédagogiques » mettent à disposition plusieurs articles qui aident à trouver des réponses aux questions des enfants, à aborder la discussion avec eux.
http://www.cahiers-pedagogiques.com/Des-ressources-pour-parler-avec-les-enfants

Le 10e arrondissement puise sa force et son identité dans sa mixité sociale et culturelle. Il est à l’image de la France d’aujourd’hui.

La solidarité y est importante et active.
Continuons de défendre nos valeurs de fraternité et de laïcité, continuons de « vivre ensemble » et de nous soutenir mutuellement.
 
Bon courage à tous dans cette épreuve,
Cordialement,

Vos Représentants FCPE

LA LETTRE AUX PARENTS DE LA MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Madame, Monsieur,

Les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis ce
vendredi 13 novembre ont atteint une nouvelle fois le cœur de notre
République et nous ont tous bouleversés. Le Président de la République a
déclaré l’état d’urgence et trois jours de deuil national. Toutes mes
pensées vont vers les victimes de ces actes abominables et leurs proches.

En tant que parents, soyez assurés que l’ensemble des équipes pédagogiques
et éducatives seront à vos côtés dans ce moment douloureux, prêtes à vous
aider et à vous informer. Des cellules psychologiques sont ainsi déployées
dans les écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement
supérieur, en Ile-de-France, où les élèves, leurs familles et les
personnels de l’éducation nationale ont été particulièrement affectés, mais
aussi ailleurs, à la demande des directeurs d’école et chefs
d’établissement.

Les enseignants sont eux-mêmes sensibilisés et accompagnés sur ces sujets.

N’hésitez donc pas dès lundi matin à prendre le temps d’échanger avec eux,
pour leur dire, par exemple, si vous en avez parlé avec vos enfants,
comment ils se sentent, et à faire part de toute information que vous
jugerez utile. Ce temps d’échange est essentiel pour permettre aux
enseignants d’aborder au mieux le sujet avec vos enfants, et ainsi pouvoir
instaurer un dialogue bénéfique.

Les principales mesures décidées sont les suivantes :

1.      *Les écoles et les établissements scolaires seront ouverts lundi
en Ile-de-France et sur tout le territoire. *

*Une minute de silence* sera organisée ce lundi 16 novembre.

*Ce temps de recueillement sera précédé d’un échange* *entre les élèves et
les enseignants. *

Ce dialogue permettra de soutenir vos enfants et vos adolescents. Il sera
l’occasion pour eux de s’exprimer, d’être écoutés par leurs enseignants, et
d’échanger avec eux sur ces événements particulièrement violents et
horribles.
Le temps de recueillement comme le temps d’échange tiendront naturellement
compte de l’âge des élèves, et seront adaptés en conséquence.

2.      *Les voyages scolaires*
Les voyages scolaires sont suspendus jusqu’au 22 novembre sur tout le
territoire national et à l’étranger.

Si votre enfant est actuellement en voyage scolaire, aucun retour anticipé
n’est prévu. Les professionnels de l’éducation qui encadrent les classes
sont en contact avec les ambassades de France.
Les classes rentreront donc à la date initialement prévue.

3.      *Sorties scolaires*
Les sorties scolaires occasionnelles (spectacles, musées, sortie
« nature »…) sont suspendues jusqu’au 22 novembre.

Les sorties scolaires régulières (se rendre à la cantine ou à la
restauration si  elle est située en dehors de l’école ou de l’EPLE,
gymnase, piscine) sont maintenues sauf si celles-ci nécessitent la prise de
transports en commun.

L’École de la République transmet aux élèves une culture commune de la
tolérance mutuelle et du respect. Chaque élève y apprend à refuser
l’intolérance, la haine et la violence sous toutes leurs formes.

L’ensemble des professionnels de l’éducation nationale sont mobilisés à vos
côtés, n’hésitez pas à les solliciter et à vous adresser à eux.

Madame, Monsieur, dans ce moment grave où l’union de l’ensemble de la
communauté éducative est essentielle, soyez assurés de mon soutien.

Najat VALLAUD-BELKACEM