Les trois voleurs de la Gare de l’est sont à l’ombre (Le Parisien)

 

Ombre-sac-à-dos.png

 

Samedi 9 janvier dans la soirée, gare de l’Est, un touriste américain était victime du vol d’un sac à dos, contenant des bijoux d’une valeur de 11 000 $ et d’un iPad.

Il aura fallu un peu plus d’un mois aux forces de l’ordre pour interpeller les auteurs des faits. En début de semaine, deux des protagonistes étaient condamnés. L’un à quatre mois de prison ferme, mais avec la révocation d’un contrôle judiciaire et d’une peine avec sursis, il écope au final d’un an derrière les barreaux et l’autre à huit mois avec sursis, lors d’une comparution immédiate.

C’est en exploitant les bandes de vidéoprotection que la Sûreté régionale des transports (SDRPT) parvient à cibler un groupe d’individus et à mettre à jour le scénario. L’un asperge la veste de la femme du couple d’un liquide, deux autres montrent la tache et un quatrième, profitant de la diversion, s’empare du sac à dos et prend la fuite. Le « tacheur », déjà connu des services de police, est rapidement identifié tout comme un autre protagoniste par les effectifs de la Suge-SNCF. Deux mandats d’arrêt sont lancés.

/…/  Les trois hommes âgés entre 18 et 33 ans, SDF, et tous connus défavorablement des services de police. Placés en garde à vue, dans les locaux de la SRT, la plupart reconnaissaient les faits après leurs auditions et le visionnage des images de vidéoprotection.

L’article ICI