La Cantine de l’Ecole Aqueduc, c’est cordon bleu ou presque

 

menucantine.jpg

 

« 6 parents d’élèves sont allés déjeuner à la cantine Aqueduc la semaine dernière.

L’idée était à la fois de sentir l’ambiance de ce moment que l’on dit bruyant, et de tester les repas (parfois très décriés par nos chers enfants).

Nous avons le plaisir de partager avec vous nos impressions :

– Concernant l’ambiance : en effet, c’est (très) bruyant.

Non pas que les enfants soient spécialement excités (ils sont même sages et bien disciplinés), mais ils sont nombreux (16 tables de 6, jamais complètement remplies, mais il y a bien 80-90 enfants par fournée), ils parlent beaucoup et fort, et la salle (agréable au demeurant : propre, claire) n’est pas spécialement étudiée au plan acoustique (haute de plafond, assez vaste).

Et encore : le fait de mixer les groupes (des grands et des petits qui mangent en même temps) a certainement amélioré les choses par rapport à la situation antérieure ! Nous nous sommes fait la remarque que ce n’était probablement pas plus sonore que n’importe quelle cantine d’entreprise, mais que quand même, trouver un moyen d’atténuer les sons serait pas mal, pour les enfants comme pour les employés de la cantine (qui restent là pendant 1h30).

Par ailleurs les adultes présents sur ce temps nous ont paru en nombre suffisant, sympas et bienveillants avec les enfants. Ils n’hésitent pas à passer dans les rangs et suggérer aux enfants de goûter.

– Sur les repas à proprement parler… Il faut d’abord savoir une chose importante, que plusieurs d’entre nous ignoraient : à l’Aqueduc, le plat principal est entièrement préparé sur place (et parfois l’entrée également).

Ce n’est pas le cas partout. C’est donc un bon point…

Voici les menus :

Mardi :
Pâté de campagne et cornichon ou pâté de volaille
Sauté d’agneau au curry / Salsifis et carottes
Petits suisses
Fruit

Jeudi (repas américain) :
Carottes et chou blanc façon coleslaw
Cheese Burger / Frites
Glace

Concernant le groupe du mardi : notre surprise quant à la qualité du repas a été totale. Nous ne nous attendions pas à quelque chose d’abominable (malgré ce que nos enfants nous disent parfois), mais pas non plus à de la grande gastronomie.

Il s’avère que l’entrée était plus que correcte et que le plat était tout simplement excellent : parfaitement cuit, appétissant, savoureux, pour la viande comme pour les légumes.

A noter : le pain de campagne proposé au repas est très bon lui aussi.

Nous avons parlé avec plusieurs adultes travaillant à l’école (enseignants, AVS, animatrices, dames de service), qui étaient unanimes : les repas à l’Aqueduc sont très bons, si bien qu’une grande partie du personnel mange là tous les jours.

Concernant le groupe du jeudi : le repas américain exceptionnel était très attendu par les enfants !

L’entrée était bonne, c’est ce que les parents-goûteurs ont préféré. Les enfants quant à eux ont à peine goûter malgré le passage des animateurs.

Ils disent ne pas aimer, même si certains n’ont pas goûté.

Les hamburgers étaient satisfaisants (on s’attendait à bien pire), en revanche les frites étaient très mauvaises (frites surgelés surement préparées au four et qui ont du attendre trop longtemps avant d’être servies -puisque les plats sont transférés de la cuisine principale au réfectoire.

Elles avaient l’aspect « carton mouillé »).

Malgré cela, les hamburgers ont été mangés par les enfants et les frites englouties !!! Les retours des enfants allaient de « oui c’était bon » à « c’était trop bon, surtout les frites ». A noter donc : une vraie disparité dans les critères d’appréciation entre adulte et enfant. »

 

En résumé :
– Ambiance sonore : nous proposons d’étudier les aménagements acoustiques possibles pour réduire concrètement les décibels et rendre le temps du déjeuner plus supportable pour nos enfants.
– La qualité des repas : pas grand chose à redire. Il y a probablement des fois ou c’est meilleur/moins bon que d’autres, mais la qualité de départ nous semble vraiment très bonne pour une cantine de collectivité.
– Piste de réflexion : ça interpelle quand même un peu d’entendre certains enfants émettre des critiques très vives sur la nourriture. Certes, il doit y avoir un effet d’entraînement (des copains/copines disent que c’est « dégueu », et les autres autour suivent le mouvement), mais bon… c’est un peu idiot et dommage vu ce à quoi ils ont droit. On pourrait peut-être imaginer qu’un « travail » soit mené avec les enfants, pour qu’ils prennent un peu de recul et changent d’idée et de discours : pourquoi pas, par exemple, des ateliers où des petits groupes participeraient à la préparation du repas, feraient le service… ? Pourquoi aussi ne pas communiquer avec les parents sur ce sujet-là (Café des parents thématique, invitation des parents qui le souhaitent à venir déjeuner à leur tour…) ?

Nous vous invitons, si vous le souhaitez, à réagir à cette synthèse et à apporter vos idées.

N’hésitez pas à venir au prochain café des parents organisé ce vendredi 15 avril pour échanger sur le sujet.

 

Bonne fin de semaine,
Les parents-goûteurs