Courrier de Mme la Maire de Paris aux parents sur la réforme de la restauration scolaire

Maire de Paris

Madame, Monsieur, Chers Parents,
Comme vous le savez, la santé et l’équilibre des enfants sont étroitement liés à leur alimentation. C’est pourquoi la qualité des repas servis dans les cantines des écoles parisiennes est une de mes priorités. 
Actuellement, la restauration scolaire à Paris est assurée par vingt caisses des écoles d’arrondissement autonomes. Cette organisation ancienne est source d’inégalités de traitement entre les enfants. La part de produits issus de l’agriculture biologique et durable servis varie ainsi de 3% à 75% selon les arrondissements. 
Tous les enfants ont droit à la meilleure qualité, quel que soit l’arrondissement où ils résident. Notre organisation doit être au service de cet objectif et doit évoluer pour y parvenir. C’est pourquoi je souhaite créer à horizon 2018 un établissement public parisien de la restauration scolaire.
Sans augmentation des tarifs, cette réforme permettra d’accroître la part de l’alimentation bio, durable et locale dans les assiettes avec un objectif de 50% pour tous les enfants qui fréquentent nos cantines. Bien entendu, l’effort sera aussi poursuivi dans les arrondissements qui vont déjà au-delà de ces niveaux, il ne saurait y avoir de retour en arrière.
Par ailleurs, les actions d’éducation au goût, de lutte contre le gaspillage alimentaire et de sensibilisation au tri des déchets seront également développées. 
De la même manière, les démarches administratives seront simplifiées, qu’il s’agisse de celles pour s’inscrire à la cantine ou pour payer en ligne dans tous les arrondissements.
Enfin, cette nouvelle organisation permettra aussi d’améliorer la situation souvent précaire des personnels, qui diffère sensiblement d’un arrondissement à l’autre.
Naturellement, les liens de proximité avec les parents d’élèves, les élus d’arrondissement et la communauté éducative seront maintenus. Les menus resteront composés à l’échelle de l’arrondissement, en lien avec le Maire d’arrondissement. La diversité des modes de préparation des repas sera elle aussi conservée.
Les maires d’arrondissement sont d’ores et déjà associés à la construction de ce projet. La consultation va se poursuivre, notamment avec les élus, les associations de parents d’élèves, les personnels des caisses des écoles et leurs organisations syndicales mais aussi avec vous et avec les principaux intéressés : les enfants.
Si vous souhaitez vous informer davantage sur ce projet, suivre son évolution ou formuler votre avis, je vous invite à vous rendre sur la page :
Je vous prie de croire Madame, Monsieur, Chers Parents, à l’expression de mes salutations les meilleures.

Anne Hidalgo, Maire de paris