Kitchissime : la glace spaghetti

Plus kitsch, c’est difficile.

D’abord  baptiser  un glacier « Spaghettina », c’est  tout de même assez culotté  même si  nous sommes dans la décoiffante rue de Lancry. Au 62.

Ensuite l’entreprise est native de  Mannheim  d’avantage  connue pour sa  chimie lourde que pour les crèmes glacées quand bien même  le créateur du concept « Spaghettieis » serait  un certain  Dario Fontanelle  trés familier   de  la langue fouettée de Nina Hagen.

Pourquoi  Spaghettina ? Parce que la glace est passée au presse purée et se présente sous la forme d’un  mini plat de pâtes.

Si si, je sais, j’ai essayé.

IMG_6413

Recette originale ? Glace à la vanille + chantilly + purée de fraise et de chocolat blanc râpé ou smarties….

Ni bon ni mauvais. Il est d’ailleurs  exact  que la chantilly fondue dans les spaghettis et non posée  dessus comme un bonnet de nuit ou une cornette de religieuse apporte  une certaine suavité .

IMG_6411

Mais bon ne rêvez pas : l’essentiel du bon goût,  c’est cette plastique  baroque à lécher et à instagrammer. Très appréciée chez les fines bouches du …Texas.

Le Kitch, en fin de compte, c’est un peu comme les cons de Blier : ça ose tout et c’est même à ça qu’on le reconnait.

IMG_6410

Cela va sans dire : si vous pouvez indiquer à « Tous les X°  » des glaciers dignes de ce nom  dans  l’arrondissement, nous sommes preneurs.

Moi, je ne connais que Baci Bisou au 25 rue des Vinaigriers. Pas franchement sobre dans le design mais pas mauvais.

1017681_192469860919905_973940235_n.jpg

Gm

La page  Facebook  de « Spaghettina », c’est ICI