Non Mergitur

19 mai : La fresque peinte en novembre dernier sur une façade à l’angle du quai de Valmy et de la rue Jean-Poulmarch (10ème arrondissement) vient quant à elle, de sombrer, recouverte mercredi par une fresque représentant désormais les affrontements entre casseurs et policiers.

Capture d’écran 2016-05-22 à 21.48.08

Selon Libération :

Un collectif de graffeurs parisiens avait peint en toute sobriété, sur plusieurs murs de la capitale, la devise de la ville de Paris «Fluctuat Nec Mergitur» après les attentats du 13-novembre. Mais mais un autre «crew» de graffeurs, le collectif TWE, a repeint aujourd’hui la fresque du quai de Valmy.

Et le message n’est plus du tout le même. On y voit des hommes encagoulés, des casseurs ou une Marianne avec un cocktail Molotov. «Les graffeurs veulent montrer que, quelques mois après les attentats, l’époque est désormais aux affrontements», rapporte une journaliste du Monde qui a interrogé les street-artistes.

Plusieurs graffs avaient déjà été repeints sur cette fresque. »

La nouvelle fresque est ainsi saluée dans un tweet  rapporté par Libé.

C’était avant l’agression de la voiture de police :

Capture d’écran 2016-05-22 à 22.01.05.png