Piscine Château Landon cherche « Tuyau Manager » (Guillaume Malaurie)

trouver-un-plombier

Qu’il nous soit permis de rajouter une requête à la  précédente supplique que nous avions adressée à Jean-Louis Missika, adjoint es Révolutions  d’Anne Hidalgo, dont on murmure  à l’Hôtel de ville que son influence est supérieure à celle d’une bonne dizaine de ses collègues réunis.

La force de frappe du réseautage  missikien sera  à coup sûr infiniment plus détonante que  celle   de l’Adjoint aux Sports, l’ex bayroutiste Jean François Martins,  dont il est rare qu’un sportif de la capitale  ait imprimé la mémoire du profil, du discours ou de la vocation sportive. L’homme est c’est vrai d’abord un pure player assis. Même au Conseil de Paris.

Pour toutes ces raisons indépendantes de sa volonté, « Tous les X° » prie Jean Louis Missika  de l’excuser de le déranger encore.

Pour une broutille.

Je sais c’est lassant  : il s’agit une fois encore  de la piscine municipale Château Landon dont tous les usagers, il convient de le souligner fortement,   suivent par ailleurs  avec passion  les  développements  de la digitalisation   réticulaire et interactive  de la Smart City parisienne dont Missika a la lourde charge.

Mais pour l’heure ce n’est pas  précisément  l’embauche d’un « Community Manager »  qui se  pose  avec le plus d’acuité  dans notre petite pampa excentrée du X°

Non, notre problème -tout à fait subalterne, j’insiste,  au regard du  formidable chantier de la « Ville Plateforme connectée et ingénieuse » –    serait plutôt  le suivant :  plus de la moitié    des douches (3 sur 5 par étage) est  en panne depuis des semaines et l’autre moitié donne des signes  inquiétants d’épuisement et enfin  l’eau  matutinale qui sort encore  des conduites municipales  a  souvent la  fâcheuse particularité  d’être glaciale…

Bref, la supplique est celle-ci : serait-il possible que l’Hôtel de Ville se dote des services d’un « Tuyau Manager » ou d’un « Waterproof Traffic Manager  » pour traiter dans un esprit « collaboratif, digital et innovant »,  cela va sans dire,  cet aléas de plomberie.

J’en profite pour préciser qu’en France  6000 artisans partent à la retraite chaque année et que  nombre des métiers qui installent ou rafistolent les réseaux, physiques,  de la ville ne trouvent pas preneurs.

plombier.jpg

Évoquer les « web jobs » type  « Digital Planner », « Social Media Manager » ou autre « Content Curator »,  c’est  visionnaire.

Assurer un peu du côté des Carreleurs, des Électriciens, des Plombiers, des Plâtriers et des Mécaniciens, c’est, j’en conviens,  un tantinet terre à terre.

J’ajouterais même : un peu col bleu,  un chouïa sale aux coudes et ça évoque furieusement les temps   sépias de la première gauche. Limite CGT …

Oui, tout ça est vrai . Mais je vous jure que sous la douche sèche le matin, on serait reconnaissant si un homme de l’art,  même  première Gauche Martinez,   s’y collait.

Je dis ça, je dis rien.

Guillaume Malaurie