Des frelons asiatiques à l’Hôpital St Louis ( Le Parisien)

FRELON_ASIATIQUE
 

Quelques jours après la découverte d’un nid de frelons asiatiques dans l’enceinte du Jardin des Plantes (Ve), c’est dans Xe, sur sa terrasse de la rue de l’Hôpital-Saint-Louis, qu’un parisien a découvert un nouvel essaim de « Vespa velutina ». Pattes jaunes, gabarit plus court que le frelon commun, robe un peu plus sombre… aucun doute pour Jess Perez, c’est bien ce prédateur des ruchers qui a élu domicile sur un abri à oiseaux de sa terrasse. « Jeudi il n’y avait que deux ou trois insectes qui voletaient près de l’abri, cela ne m’a pas inquiété, raconte-t-il. Mais en rentrant de week-end, les frelons l’avaient totalement investi. D’après un spécialiste, il s’agit en plus d’un nid primaire, dont la population va sans doute créer en suite des nids secondaires ! ».

frelon-asiatique-et-europeen-300x145.jpg

 

Depuis, cet ingénieur-conseil en développement culturel vit fenêtres fermées, et s’inquiète pour le centre de loisirs accueilli cet été dans l’école voisine, et dont la cour donne sur le même côté. « Comme ce n’est pas sur l’espace public, ni les services municipaux ni les pompiers n’interviennent, je

dois faire appel à mes frais à une entreprise spécialisée ! », s’agace-t-il« Il n’y aura pas forcément d’expansion, rassure Quentin Rome, entomologiste au muséum national d’histoire naturelle. Sauf en cas d’allergie à la piqûre, ce frelon n’est pas plus dangereux que des guêpes, et il ne s’attaque pas à l’homme. C’est un prédateur d’insectes groupés comme les abeilles, mais aussi les guêpes, mouches, ou encore les parterres de fleurs qui sont peuplés d’insectes. »

http://www.leparisien.fr/paris-75010/un-nouveau-nid-de-frelons-asiatiques-decouvert-en-plein-paris-26-07-2016-5996115.php