Stades parisiens : la santé en danger dans des chaudrons à particules.

C’est  ubuesque :  les activités sportives sont bien interdites dans  les écoles parisiennes mais  aucune mesure d’information, de sensibilisation, ou d’interdiction des entrainements ou des matchs de championnats n’est prise dans les stades parisiens où sont mobilisés comme à l’habitude mercredi et samedi des jeunes de 6 ans à 20 ans.

Rien, pas un écriteau à l’entrée des stades ou ailleurs, pas un prise de parole de l’adjoint au sport ou de l’adjoint à la santé de la Ville de PARIS ou des clubs sportifs ou du Ministère  de la santé ou de l’environnement.

La preuve par ces photos prises hier après  midi, mercredi 7 décembre,  au Stade Jules Ladoumègue à Paris XIX° le long du périphérique à la hauteur de la Porte de Pantin . Ça coure, ça sprinte, ça joue au foot ou au basket,  ça s’essouffle, ça ventile  au  maximum au fond des bronches, les particules.  Dans l’indifférence générale.

Nous avons dénoncé dans ce Blog à plusieurs reprises cet immobilisme incompréhensible. Nous avons réitéré par un Post hier. Nous avons adressé des mails aux adjoints de la Mairie de Paris ce matin.

S’il vous plait , relayez vers la presse, vos élus, et tout responsable citoyen capable de réveiller nos décideurs.

Guillaume Malaurie

Le courriel envoyé ce matin à Anne Hidalgo, Jean-François  Martins et Bernard Jomier de la Ville de Paris :

« Journaliste, je suis aussi éducateur de Rugby dans un club parisien l’ASPTT PARIS RUGBY à mes heures perdues. J’attire votre attention sur l’absence totale de prévention ou même d’information sur les stades municipaux pendant les pics de pollution.. Alors que la Mairie de Paris a donné des instructions claires pour que les enfants des écoles ne fassent pas de sport, rien n’est entrepris pour limiter ou interdire l’activité sportive le mercredi et le samedi jour des compétitions officielles  pour les jeunes de 6 ans à à 20 ans sur les stades parisiens qui sont situés le long du périphérique où les émissions de particules sont les plus massives. Cette immobilité est incompréhensible.. Je n’entends  aucune prise de parole publique sur la question de votre adjoint aux sports, Mr Jean-François Martins ou de votre adjoint à la santé Mr Bernard Jomier. .Je connais vos efforts pour réduire les sources de pollution de l’air à Paris et  je comprends d’autant moins cet attentisme complet des autorités sportives, des autorités municipales et sanitaires.  Jj’ai sous ma responsabilité 40 jeunes Benjamins de 11 à12 ans. Comment les empêcher  de jouer les compétitions dans  des chaudrons à particules que sont les stades parisiens puisque  le danger ne semble troubler personne. Ni les clubs, ni les autorités gestionnaires des stades. Très cordialement et comptant sur votre  intervention.
Guillaume Malaurie

https://tousles10e.com/2016/12/07/appel-pressant-a-madame-hidalgo-pour-limiter-la-pratique-sportive-sur-les-stades-municipaux-parisiens-pendant-les-episodes-de-pollution/
https://tousles10e.com/2016/12/08/stades-parisiens-la-sante-en-danger-dans-des-chaudrons-a-particules/